Actualité assurance-prevention

PME européennes : les États de l'UE doivent davantage les soutenir

Publié le 28/11/2013 - Modifié le 17/06/2013

PME européennes : les États de l'UE doivent davantage les soutenir

Un rapport de l'Association des marchés financiers européens (AFME) appelle les pouvoirs publics à renforcer leurs actions pour inciter le secteur privé à investir dans l'économie.

Comment accentuer les placements privés dans les entreprises ? Tout simplement en prenant exemple sur ce qui se pratique depuis longtemps outre-Atlantique. C'est en tout cas ce que préconise le dernier rapport de l'AFME qui plaide pour le transfert de créances. Concrètement, il s'agit de permettre, sans passer par les marchés, la transmission de dettes à des investisseurs, permettant ainsi aux prêteurs de regrouper des crédits et de les céder à d'autres financiers.

Avantage, les entreprises sont moins exposées à la fluctuation des crédits bancaires en période de crise et aux variations des taux de change. Deux risques auxquels sont très exposés les PME européennes qui favorisent encore aujourd'hui les banques et les investisseurs étrangers pour se financer.

« Il s'agit donc d'accentuer l'implication du secteur public faces aux réticences des banques d'octroyer des crédits à certaines PME » souligne le rapport de l'AFME qui présentera ses conclusions aux dirigeants politiques européens prochainement.