Actualité assurance-prevention

Fraudes sur internet : savoir pour s'en prémunir !

Publié le 28/11/2013 - Modifié le 11/03/2013

Fraudes sur internet : savoir pour s'en prémunir !

Attention, Internet est une mine d'or pour les fraudeurs. En quelques clics, par un simple courrier ou suite à un appel téléphonique, ils sont capables de vous dérober beaucoup d'argent. On appelle ça le « slamming ». Revue de détail et précieux conseils à suivre.

La fraude au renouvellement du nom de domaine de votre site. Si un courrier ressemblant à un document officiel vous informe que votre nom de domaine arrive bientôt à expiration et doit donc être renouvelé avant de tomber dans le domaine public et cela moyennant une forte somme d'argent, méfiez-vous ! Même si le ton du courrier vous paraît inquiétant, ne vous précipitez pas pour régler cette facture. Prenez le temps de vérifier et de vous assurer que ce qui est dit dans la lettre est vrai ou non. Car sans le savoir, vous êtes peut-être sur le point, comme c'est le cas pour beaucoup de PME, d'être victime d'une fraude.
Pour vous en préserver, quelques questions à se poser :

  • l'avis de renouvellement correspond-il exactement à votre nom de domaine ?
  • l'avis de renouvellement provient-il de l'entreprise auprès de laquelle vous avez enregistré votre nom de domaine ?
  • à quelle date expire votre nom de domaine ?

La fraude au répertoire ou à la publicité. Cette arnaque consiste à contacter une entreprise en lui indiquant qu'elle doit s'inscrire dans un annuaire ou pour de la publicité. Attention, car là encore, tout est fait pour vous duper. Fausse mise à jour d'un abonnement existant, offre de publicité exceptionnellement gratuite ( !), les astuces et les arguments très alléchants ne manquent pas, mais au final ce sont parfois des centaines d'euros à régler. Donc, méfiez-vous des bons de commande qui vous promettent la lune, ces copies très réalistes sont des faux.

La fraude à la commande. L'escroquerie a pour nature l'envoi de marchandises - papier, stylos, cartouches d'imprimante… - que vous n'avez pas commandé.  S'ensuit généralement un coup de téléphone d'une personne se présentant comme votre fournisseur habituel et qui souhaite vous faire profiter d'une offre spéciale évidemment à durée limitée. « Dépêchez-vous, il m'en reste très peu !», beaucoup de chefs d'entreprise se retrouvent face nous avons tous eu affaire à un vendeur utilisant cette technique et beaucoup sont encore trop nombreux à se faire avoir. Donc là encore attention, d'autant que les produits se révèlent souvent de mauvaise qualité et plus chers.

La fraude aux coordonnées bancaires. Il s'agit d'une duperie pratiquée par des pirates informatiques. Leur objectif est de recueillir vos données personnelles afin de vous soutirer illégalement de l'argent. Pour cela, les faux e-mails, SMS ou spams vocaux sont envoyés en masse et de manière aléatoire par des personnes qui prennent l'identité de grandes sociétés ou de banques (lesquelles ne demandent jamais ces informations par mail) . Voilà pourquoi si vous avez un quelconque doute, téléphonez au centre d'appel client de la société concernée.  Il vaut passer un coup de fil que de laisser ses coordonnées bancaires face à une demande incongrue.

En résumé et pour limiter les risques de fraudes:

  • assurez-vous que vos employés, notamment ceux qui traitent les factures et répondent aux appels, soient informés des risques de fraudes 
  • vérifiez que chaque livraison correspond bien à une commande validée avant de payer une facture.
  • ne divulguez jamais d'information sur votre entreprise sans savoir à quoi elles vont servir
  • pas de d'accord au téléphone sans une version écrite
  • limitez la délégation de signature et de décision pour les achats
  • mettez en place des procédures strictes pour la vérification, le paiement et à la gestion des comptes et factures.
  • conservez toujours un double des commandes 
  • ne fournissez jamais vos données bancaires via des sites ne présentant pas un HTTPS dans la barre d'URL.