Cadeaux clients

Définition : Cadeaux clients

Cadeaux clients et cadeaux d'entreprise

Le but poursuivi n'est pas le même mais ils répondent au même régime de TVA et d'imposition.
Les cadeaux clients sont un moyen de stimuler les relations d'affaires et de fidéliser. Les cadeaux d'entreprise visent à créer un effet de reconnaissance soit ponctuel (comme par exemple un challenge commercial) soit dans la durée (comme les cadeaux de fin d'année).
Pour le fisc, il n'y pas de différence et des garde-fous sont mis en place pour éviter tout abus.

Le régime de TVA des cadeaux clients

La généralité du Code d'application de la TVA établit que, pour tout bien cédé gratuitement (ou à un prix anormalement bas), la TVA acquittée sur le prix d'achat ou de revient ne soit pas déductible.
Par exception la TVA sur les cadeaux d'affaires dont le montant n'excède pas, à l'année et par bénéficiaire, la somme de 65 euros TTC, est déductible.

Cette déduction ne fonctionne toutefois que sur production d'une facture comportant l'ensemble des mentions obligatoires prescrites par le Code général des impôts.

Le régime d'imposition des cadeaux clients

Les cadeaux clients, constituent en principe des dépenses déductibles du résultat imposable lorsqu'ils sont faits dans l'intérêt direct de l'entreprise et que leur valeur n'est pas « excessive ».
En cas de contrôle, ce critère est à la seule appréciation de l'administration qui peut, le cas échéant, réintégrer les dépenses en charges non déductibles.

Par exception, les cadeaux d'affaires que les entreprises offrent en fin d'année à des clients nommément désignés, constituent également une charge déductible du bénéfice imposable mais uniquement lorsqu'il s'agit de cadeaux dont la distribution n'est pas prohibée par une disposition légale ou réglementaire et sous réserve qu'ils ne présentent pas une valeur « exagérée » (pour l'appréciation du terme, reportez-vous à ce qui est dit plus haut !). A toutes fins utiles, les dépenses en cadeaux d'affaires dont le montant excède 3000 € doivent être inscrites dans le relevé détaillé des frais généraux n° 2067.

En synthèse : En l'absence de « bornes » vraiment claires, votre sens de la mesure est surement le meilleur critère de jugement pour évaluer la pertinence des cadeaux clients. A vous de décider si votre entreprise peut se permettre de mettre en place ce genre de pratique ou pas.

A lire aussi :

Comment relancer efficacement ses clients ?

Conseils utiles pour les vendeurs de votre TPE/PME

Rentabilité de votre magasin : les bons indicateurs

Retrouvez tous les contenus pour le tag : Cadeaux clients
E-commerce et conquête-client : toujours plus complexe
Usage de mots-clés, champ lexical riche, segmentation, type d'appareil connecté, habitudes de connexion … les variables se multiplient et se complexifient.
Vendre aux grands comptes : quelle méthode ?
Quand on est une TPE ou une start-up, séduire les grands comptes est un objectif attrayant en même temps qu'un challenge délicat. Comment s'y prendre ?
Aborder un « grand compte » : y a-t-il une recette ?
Lorsque l'on est start up ou TPE peut-on séduire un grand compte de l'économie ? Quelle démarche aborder un décideur de grand groupe ? Eclairages.
Vers une relation client communautaire ?
La présence sur les réseaux sociaux des entreprises est de plus en plus orientée vers un accroissement de la communauté des clients. Focus.
Satisfaction du client : enjeux et raison d’être
Dans une économie ultra-concurrencée, la connaissance des clients et leur satisfaction dans une bonne relation, sont incontournables. Focus sur l’essentiel.
La loi Hamon fait évoluer les relations interentreprises
Examinée à partir de juin par l’Assemblée Nationale la loi Hamon va faire évoluer les droits des consommateurs mais aussi les relations de fournisseur à client.
A la reconquête des clients perdus : mode d'emploi
La reconquête de clients perdus est une démarche tout à fait rentable, quand on la compare au coût de la conquête de nouveaux clients. Quelques conseils.
Comment relancer efficacement ses clients ?
La trésorerie est le 1er indicateur de bonne santé de l'entreprise. Obtenir un financement est de plus en plus complexe et le banquier est devenu le fournisseur le moins flexible.
Innovation / besoin client : donner envie, créer la demande
A l'origine était le client et un besoin nouveau, on lui proposa une innovation… Ou alors, à l'origine était l'innovation et le client eut un nouveau besoin…
Vos clients actuels : un gisement d'affaires n'est peut-être pas assez exploité...
A plus forte raison lorsque vous vous situez dans un secteur très concurrentiel où le client est le consommateur (le B to C pour les initiés du marketing), vous avez tout intérêt à actionner les leviers de la satisfaction et de la fidélisation.
Les nouvelles formes de consommation pour 2013
Trendwatchting est un cabinet international spécialisé dans l'étude des tendances des consommateurs. Il fait le point pour l'année à venir.
Délais de paiement : 2 entreprises sur 3 encore mauvaises élèves
Même si la situation s'est légèrement améliorée par rapport au trimestre précédent, elle reste tout de même alarmante. Et plus l'entreprise est grande plus elle règle en retard.
Délais de paiement : la rechute
Les entreprises règlent encore trop souvent leurs factures au-delà de 60 jours. Retrouvez quelques conseils pour limiter les impayés.
E-commerce : un guide des bonnes pratiques
Il vise à informer les entreprises du secteur de leurs obligations : garanties, disponibilité et présentation des prix des produits, obligations environnementales.
Gagner de nouveaux clients : facile, en 20 leçons
Ce sont les spécialistes du marketing qui nous les offrent. C'est simple : il suffit de suivre un à un les différents items proposés.
Les bonnes pratiques pour améliorer la satisfaction clients
C'est effectivement ce que vient de proposer Le MEDEF en présentant un livre blanc sur la satisfaction des consommateurs où il vise à promouvoir les bonnes pratiques dans le domaine auprès des entreprises.