Il existe une règle évidente permettant de tirer le meilleur de votre équipe. Il s’agit d’établir votre leadership avec chacun des membres de cette dernière.

Rappelez-vous que les chefs d’équipe les plus efficaces construisent leurs relations sur la confiance et la loyauté, plutôt que sur la peur ou le pouvoir de leur position.

Considérez les idées de chaque employé comme précieuses. Rappelez-vous qu’il n’existe pas d’idée stupide. Soyez attentif aux sentiments non exprimés des employés. Donnez l’exemple aux membres de l’équipe en étant ouvert avec eux et sensible à leurs humeurs et à leurs sentiments.

Agissez comme une influence harmonisante. Recherchez les occasions de servir de médiateur et de résoudre les différends mineurs ; orientez continuellement l’équipe vers des objectifs plus élevés. Soyez clair lorsque vous communiquez. Prenez soin de clarifier les directives.

Encouragez la confiance et la coopération entre les employés de votre équipe. N’oubliez pas que les relations que les membres de l’équipe établissent entre eux sont tout aussi importantes que celles que vous établissez avec eux.

Lorsque l’équipe commence à prendre forme, prêtez une attention particulière à la façon dont les membres de l’équipe travaillent ensemble et prenez des mesures pour améliorer la communication, la coopération, la confiance et le respect dans ces relations.

Encouragez les membres de l’équipe à communiquer entre eux. Soulignez l’importance de la contribution de chaque membre de l’équipe et montrez comment toutes leurs tâches fonctionnent ensemble et comment ces dernières rapprochent l’équipe de son objectif.

Déléguez les tâches de résolution des problèmes à l’équipe. Laissez l’équipe travailler ensemble à des solutions créatives.

Facilitez la communication. N’oubliez pas que la communication est le facteur le plus important d’un travail d’équipe réussi. Faciliter la communication ne signifie pas organiser des réunions en permanence.

Il s’agit plutôt de donner l’exemple en restant ouvert aux suggestions et aux préoccupations, en posant des questions et en offrant de l’aide, et en faisant tout ce que vous pouvez pour éviter la confusion dans votre propre communication.

Définissez les valeurs et les objectifs de l’équipe ; évaluez les performances de l’équipe. Veillez à parler avec les membres de l’équipe des progrès qu’ils réalisent pour atteindre les objectifs fixés, afin que les employés aient une idée à la fois de leur réussite et des défis qui les attendent. Traitez du travail d’équipe dans les normes de performance.

Faites le point avec votre équipe à propos des questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui nous importe vraiment dans l’exécution de notre travail ?
  • Que signifie le mot “succès” pour cette équipe ?
  • Quelles actions pouvons-nous entreprendre pour être à la hauteur de nos valeurs déclarées ?

Assurez-vous que vous avez une idée claire de ce que vous devez accomplir ; que vous savez quelles seront vos facteurs de réussite ; que vous avez établi des délais précis ; et que les membres de l’équipe comprennent leurs responsabilités.

Utilisez le consensus. Fixez des objectifs, résolvez des problèmes et planifiez des actions. Bien qu’il soit beaucoup plus long d’établir un consensus, cette méthode permet en fin de compte de prendre de meilleures décisions et d’accroître la productivité, car elle garantit l’engagement de chaque employé à toutes les étapes du travail.

Établissez des règles de base pour l’équipe. Il s’agit des normes que vous et l’équipe établissez pour assurer l’efficacité et le succès. Il peut s’agir de simples directives (les membres de l’équipe doivent être ponctuels aux réunions) ou de lignes directrices générales (chaque membre de l’équipe a le droit d’offrir des idées et des suggestions), mais vous devez vous assurer que l’équipe crée ces règles de base par consensus et s’engage à les respecter, à la fois en tant que groupe et en tant qu’individus.

Établissez une méthode pour parvenir à un consensus. Vous pouvez organiser un débat ouvert sur les avantages et les inconvénients des propositions, ou créer des comités de recherche chargés d’étudier les questions et de présenter des rapports.

Encouragez l’écoute et le brainstorming. En tant que manageur, votre première priorité pour créer un consensus est de stimuler le débat. N’oubliez pas que les employés ont souvent peur d’être en désaccord les uns avec les autres et que cette peur peut conduire votre équipe à prendre des décisions médiocres.

Lorsque vous encouragez le débat, vous inspirez la créativité et c’est ainsi que vous pousserez votre équipe à obtenir de meilleurs résultats.

Établissez les paramètres des séances de recherche de consensus. Soyez sensible à la frustration qui peut monter lorsque l’équipe ne parvient pas à un consensus.

Dès le début de la réunion, fixez des limites de temps et travaillez avec l’équipe pour parvenir à un consensus dans le cadre de ces paramètres.

Faites attention aux faux consensus ; si un accord est conclu trop rapidement, prenez soin de poser des questions aux membres de l’équipe pour comprendre leurs véritables sentiments à l’égard de la solution proposée.