Actualité social-rh

L'actionnariat salarié : un double levier

Publié le 24/04/2015 - Modifié le 24/04/2015

L'actionnariat salarié : un double levier

Concilier le plan économique avec le volet social, semble être l'atout différenciant de l'actionnariat salarié. Mais encore ?

Un pouvoir de décision et de contrôle accordé aux salariés

L'actionnariat salarié est un système de fonctionnement qui entrecroise les intérêts du salarié et ceux de l'entreprise, et les rend réciproquement dépendants de la réalisation d'objectifs communs supérieurs, à savoir la rentabilité et la pérennité de l'entreprise.

L'actionnariat salarié présente de fait, des intérêts aussi bien pour les salariés qui acceptent de devenir actionnaires que pour les sociétés qui choisissent de mettre en place de tels dispositifs.

L'entreprise y trouve ses intérêts

Ceci s'exprime notamment sur le plan des ressources humaines : motivation, participation et implication organisationnelle.

On recense différents modèles d'implication :
• La « satisfaction intrinsèque » qui induit un effet direct entre actionnariat salarié et implication organisationnelle ;
• La « satisfaction extrinsèque » qui intègre le fait que l'actionnariat salarié accroit l'implication organisationnelle s'il est financièrement rémunérateur pour le salarié ;
• La « satisfaction instrumentale » qui s'appuie sur un effet indirect. L'effet positif sur le comportement du salarié dépend de l'accompagnement d'opportunités proposées au salarié à travers l'actionnariat, dont la participation des salariés aux décisions stratégiques de l'entreprise.

Il est évident par ailleurs, qu'à travers l'actionnariat salarié, l'entreprise peut concilier sa politique de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) avec une réelle flexibilité dans la gestion de ses ressources et le développement responsable de ses activités.

Les salariés y trouvent leur compte

L'actionnariat salarié leur offre la possibilité de détenir du pouvoir et de participer à des prises de décisions. Ils partagent, de fait, le statut d'actionnaire, lequel implique la recherche de la rentabilité de l'entreprise et la gestion organisationnelle sur le long terme.

En plus des avantages financiers qui découlent de ses décisions, le salarié actionnaire peut s'asseoir à la même table que les salariés classiques non-actionnaires pour discuter des décisions à prendre.

L'actionnariat salarié peut démarrer dès le recrutement, sur un mode collaboratif, et permettre une intégration sereine et une « adoption » par tout le personnel.

Dans les TPE particulièrement, ce modèle peut optimiser le processus d'intégration et permettre de former une équipe proche et resserrée.

+ En tant que chef d’entreprise de TPE et PME, Groupama est à votre disposition pour :

·         vous informer précisément sur vos besoins de protection pour votre entreprise, vos salariés ou pour vous-même

·         vous proposer une solution conforme à la réglementation et adaptée à la situation de votre entreprise,

·         vous aider à gérer au mieux la protection de votre entreprise

·         vous conseiller sur votre propre protection sociale et celle de vos salariés


Vous avez une question ? N'hésitez-pas à nous contacter.
Nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à vos demandes.

Cliquez ici