Actualité social-rh

Le baromètre du moral des patrons de PME atteint son niveau le plus élevé depuis mai 2012 : embellie ponctuelle ou durable ?

Publié le 28/11/2013 - Modifié le 18/09/2013

Le baromètre du moral des patrons de PME atteint son niveau le plus élevé depuis mai 2012 : embellie ponctuelle ou durable ?

300 patrons de PME ont répondu au sondage d'Ipsos fin août 2013. Et effectivement, les tendances sont un peu meilleures… Toutefois, derrière ce regain d'optimisme se cache une tendance controversée.

Des indices comme l'augmentation de la demande intérieure venant de la grande consommation, qui progresse de 17% par rapport à septembre 2012, ou encore la demande des PME qui gagne 13%, contribuent à ce résultat.

Il n'en demeure pas moins que ces tendances d'amélioration partent de très bas : ainsi l'indice de la demande des PME passe de -46% à -33%.

Sur le plan structurel, la satisfaction à l'égard de la production augmente de trois points. Elle progresse de quatre points pour l'activité commerciale, et de 5 points pour la trésorerie. D'où là aussi une hausse de 11 points de la perception de l'environnement économique, l'indice passant de 81 à 92 points.

Mais là où le bât blesse, c'est toujours au niveau de l'emploi. En effet le niveau d'embauche est toujours en berne à -18%. S'il n'empire pas il ne progresse pas non plus. Avant de parler de « sortie de crise » il faudra donc attendre.

Vous le savez mieux que quiconque, la croissance de votre entreprise passe par le développement de vos savoir-faire et votre capacité à vous adapter rapidement à la demande qui semble à nouveau en progression.

Si pour les 300 chefs d'entreprise interrogés la perception est plus favorable, espérons qu'il en soit de même pour la vôtre !