Actualité rentabilite-gestion

Chèques-cadeaux : une idée gagnante pour les entreprises

Publié le 10/11/2014 - Modifié le 12/11/2014

Chèques-cadeaux : une idée gagnante pour les entreprises

Pour un dirigeant d'entreprise qui envisage de faire un petit plus pour motiver ses salariés, les chèques-cadeaux sont une bonne idée à plus d'un titre.

Un plus de rémunération avec exonérations

Que ce soit pour apporter un supplément de pouvoir d'achat à vos salariés, un complément de rémunération en fin d'année, ou tout simplement pour marquer la reconnaissance de leur contribution en période délicate, le chèque-cadeau est un avantage appréciable et apprécié.

Ce n'est pas une augmentation de la rémunération qui vous engage durablement, ce n'est pas non plus une prime qui vous obligerait à verser des cotisations sociales en plus.
Sachez que sous certaines conditions, les chèques-cadeaux sont déductibles de votre bénéfice, et pour vos salariés, ce sont des bonus non imposables. Tout le monde est gagnant.
Le cadre législatif prévoit simplement deux conditions :
• Ils doivent être offerts pour célébrer un événement particulier : Noël, mariage, naissance, rentrée scolaire, … (liste limitative visée par l'URSSAF),
• Ils ne peuvent pas excéder 5% du plafond annuel de la sécurité sociale par an et par événement, ce qui représente en 2014 un montant de 156€ par bénéficiaire.
 

Les chèques-cadeaux offrent un large choix

Ils peuvent être émis sous forme de chèques-cadeaux ou de bons d'achats et donnent accès, à des prix attractifs et négociés, à des enseignes de plus en plus variées : sport, loisirs, habillement, beauté, bien-être, restauration, hôtellerie, entretien auto…
 

Comment fonctionnent les exonérations ?

Concernant l'exonération fiscale, les chèques-cadeaux sont déductibles de vos bénéfices dans la limite des 5% du plafond annuel de la sécurité sociale.
L'exonération des cotisations sociales peut aller au-delà de ce plafond si les chèques-cadeaux sont offerts lors d'événements particuliers que nous avons énumérés plus haut. L'exonération n'est alors valable que pour les salariés concernés par l'événement (ex : naissance, retraite).

Les éditeurs de chèques-cadeaux vous proposent des formules libellées pour chaque événement : c'est pour vous le meilleur moyen de rester dans le cadre de l'exonération.

Vous pouvez également récupérer la TVA sur l'achat des chèques-cadeaux, dans la limite de 65 € TTC par bénéficiaire.

A noter : les Chèques lire, Chèques disque et Chèques culture sont exonérés de cotisations sociales, quel que soit leur montant.

Un conseil pour finir : tenez un tableau récapitulatif des chèques-cadeaux émis par salarié. Celui-ci vous sera très utile en fin d'année, au moment des fêtes. Si vous ne voulez pas faire signer de reçu à vos salariés, ayez soin d'accompagner la remise de chèques-cadeaux par un courrier, dont la copie peut vous servir d'attestation par rapport à l'URSSAF ou au fisc. Désormais vous savez tout à propos des chèques-cadeaux, alors faites plaisir à vos équipes pour un budget maîtrisé !