Actualité rentabilite-gestion

Petites entreprises : Importance et Géographie des défaillances

Publié le 28/11/2013 - Modifié le 22/10/2012

Petites entreprises : Importance et Géographie des défaillances

Les dernières statistiques de procédures judiciaires ouvertes atteignent presque 12 000 entreprises rien qu'au 3ème trimestre

Cela comprend les mesures de sauvegarde, les redressements judiciaires et les liquidations.

Rappel : la mesure de sauvegarde consiste en une procédure ouverte à toute entreprise qui rencontre des difficultés et qui n'est pas encore en situation de défaillance. C'est une mesure volontaire à initialiser auprès du Tribunal de Commerce. Elle permet au dirigeant de se faire assister immédiatement par un administrateur judiciaire nommé par le juge commissaire pour redresser la situation de l'entreprise ou, si la situation l'exige, entamer les démarches nécessaires pour le redressement ou la liquidation de l'entreprise.

Selon la dernière étude fournie par Altares, l'ensemble de ces procédures de défaillances des entreprises, est montée jusqu'à 12 000 entre juillet et septembre 2012, après plus de 13 500 déjà le trimestre précédent. Parmi celles-ci, comme on le voit dans la carte ci-dessous, les entreprises de moins de 10 salariés sont particulièrement touchées.

Petites entreprises: Importance et géographie des défaillances
Pour Altares, qui commente l'étude, ce nombre de défaillances provenues durant l'été est inhabituel et confirme, s'il en avait besoin, que la crise a atteint les plus petits recoins.
Le nombre d'emplois concernés par ces mesures de défaillances atteint près de 50 000, également en augmentation sur l'année dernière à la même époque. Le cabinet note que ce sont les entreprises comptant 1 seul ou 2 salariés qui souffrent le plus : elles augmentent leur chiffre de défaillance de plus de 14 % en un an.
En définitive, toujours selon l'étude, ce sont plus de 6 000 TPE qui ont ainsi disparu du paysage depuis le 1er janvier de cette année.

Les petites PME, entre 10 et 49 salariés, ne sont pas à la fête non plus. Elles ont compté près de 900 défaillances au 3ème trimestre, soit 6 % de plus qu'au trimestre précédent.
En terme de secteurs économiques, ce sont les agences immobilières qui ont eu le plus fort taux d'augmentation, avec près de 60 % de dépôts de bilan supplémentaires, suivi de loin par les soins de beauté corporels avec 20 % puis le transport routier à 20 %.

Et pour ceux qui souhaitent approfondir, Altares offre l'accès intégral à son étude directement sur son site.