Pret professionnelComparateur pret professionnel
Actualité financement

Financement bancaire des TPE-PME : du nouveau ?

Publié le 14/12/2015 - Modifié le 04/12/2015

Financement bancaire des TPE-PME : du nouveau ?

Récemment, la Fédération des banques françaises (FBF) a mis à jour ses informations sur son soutien au financement des TPE-PME. Du nouveau, vraiment ?

Quelques chiffres pour commencer

 
« A fin septembre 2015, l'encours de crédits mobilisés aux PME augmente de 2,5 %* sur un an et s'élève à 375,6 milliards € (368,5 milliards € en septembre 2014). Il sert les projets et l'activité de plus d'un million de PME. En France, plus de 9 PME sur 10 obtiennent les crédits d'investissement demandés et 74 % pour les nouveaux crédits de trésorerie au 3ème trimestre 2015 ». Voilà les termes exacts publiés sur la fiche d’information de la FBF.
Des chiffres qui semblent traduire l’effort entrepris par les banques depuis juin 2014, suite aux recommandations de l’Observatoire du financement des entreprises.
*Ndlr : ce chiffre est de +1,8% pour les TPE
 

Rappel des engagements pris à la rentrée 2014

 
En réaction aux préconisations de l’Observatoire du financement les banques s’étaient engagées sur différents terrains, que nous synthétisons ici en 4 points :
  • réactivité : donner sous 15 jours ouvrés une réponse à toute demande de financement d'une, à partir du moment où le dossier est complet ;
  • transparence : expliquer le refus de crédit aux TPE (oralement ou par un entretien de visu) et indiquer les recours existants dans les lettres de refus de crédit (notamment signaler l'existence de la Médiation du crédit aux entreprises) ;
  • pédagogie : œuvrer pour une meilleure information sur le financement de la trésorerie et du court terme (publication d’un guide pédagogique) ;
  • stabilité : favoriser une plus grande stabilité des conseillers TPE dans leurs fonctions.
Les informations ne donnent pas d’indications sur un premier bilan un an après la mise en place de ces mesures communes aux organismes bancaires. Dommage, car nous restons sur notre faim et devrons nous contenter des chiffres globaux énoncés plus haut.
 

Quelques tendances et actions à souligner

 
La FBF souligne que l'accès au crédit est en progression pour les TPE : 3ème trimestre 2015, 81 % d’entre elles obtiennent le crédit d'investissement demandé et 59 % un crédit pour leur trésorerie. L'encours des crédits de trésorerie aux TPE s'élève ainsi à 18 Milliards d’euros (+1,1% sur un an).
Des actions vers les créateurs d’entreprises sur un plan global : frais d’établissement, investissements de démarrage, facilités de caisse, … Ces prestations étant assorties d’un suivi personnalisé.
Le développement d’un micro-crédit professionnel garanti à travers des conventions signées avec le réseau France Active.
 
Bref, les organismes bancaires semblent être sur la voie d’une meilleure prise en compte des besoins des TPE-PME, même si, lorsque la FBF souligne que la majorité des TPE-PME n’ayant pas demandé de financement bancaire, l’on fait par absence de besoin (seulement 2% des dirigeants l’auraient fait en anticipant un refus), on ne peut s’empêcher d’être un peu dubitatif ...