Pret professionnelComparateur pret professionnel
Actualité financement

385 millions d'euros de crédits pour les PME en 2015

Publié le 05/10/2015 - Modifié le 05/10/2015

385 millions d'euros de crédits pour les PME en 2015

Avec le retour de la croissance l'encours des crédits accordés aux PME est également reparti à la hausse, avec +2 8% d'encours de juillet 2014 vs juillet 2015.

Les engagements de 2014 globalement tenus

En 2014, face à de nombreux constats faisant état de leur frilosité en matière de crédit aux entreprises, étayées par des recommandations dans une rapport de l'Observatoire du Financement des Entreprises, les banques s'étaient engagées à mettre en place un certain nombre de « bonnes pratiques » destinées notamment aux TPE :

• Répondre rapidement, c'est-à-dire donner sous 15 jours ouvrés une réponse à toute demande de financement d'un client TPE, à partir du moment où le dossier est complet.
• Expliquer le refus de crédit au client TPE en donnant systématiquement une explication orale en cas de refus d'accorder un crédit et en prévoyant la possibilité d'un entretien avec un responsable de la banque.
• Indiquer les recours existants dans les lettres de refus de crédit : les recours possibles, internes et externes, et notamment signaler l'existence de la Médiation du crédit aux entreprises.
• Développer une meilleure information sur le financement de la trésorerie et du court terme avec la publication d'un guide pédagogique (septembre 2014).
• Favoriser une plus grande stabilité des conseillers TPE dans leurs fonctions.


Les chiffres-clés de 2015

Au deuxième trimestre 2015, plus de 9 PME sur 10 ont obtenu les crédits d'investissement demandés et près de 8 sur 10 se sont vu accorder de nouveaux crédits de trésorerie.

Pour les crédits aux TPE, l'encours total s'est élevé à 236,9 milliards d'euros au 2ème trimestre 2015, en hausse de 1,8% sur un an.

Dans la pratique, 84 % des TPE obtiennent sur cette période le crédit d'investissement demandé et 65 % le crédit de trésorerie sollicité.

Au taux moyen de 1,86 %, les crédits accordés aux PME françaises sont favorables et inférieurs à la moyenne européenne (2,83 % pour la zone euro selon une source BCE).

A ces taux-là, c'est le moment ou jamais de solliciter un crédit pour laisser « respirer » votre trésorerie et/ou conserver votre capacité d'autofinancement pour des besoins futurs.