Pret professionnelComparateur pret professionnel
Actualité financement

Toutes les facettes de la gestion des risques financiers

Publié le 24/09/2014 - Modifié le 24/09/2014

Toutes les facettes de la gestion des risques financiers

Instabilité des marchés financiers et augmentation des risques d'impayés notamment, ont mis en lueur l'importance d'une bonne gestion des risques financiers.

Le contexte et les pratiques actuelles des entreprises

De récents sondages font apparaître que près d'un dirigeant sur deux estime que de nouveaux risques financiers sont apparus depuis 2011-2012. Face à cette évolution, deux tiers d'entre eux sont prêts à envisager le renforcement de leurs dispositifs de maîtrise des risques par une véritable politique de gestion des risques financiers, précisant les rôles et les responsabilités de chaque acteur dans la chaîne de décision, en fonction des objectifs poursuivis par l'entreprise. Cette implication permet également d'identifier plus précisément en amont l'exposition aux différents risques.

Les principaux risques financiers identifiés par les entreprises sont liés au marché et à l'environnement économique, mais aussi au financement. Les entreprises mettent en avant la sécurisation des liquidités et la maîtrise des impacts de la volatilité sur le résultat.

Le risque de financement, sujet majeur

Longtemps les entreprises ont eu recours, pour limiter les risques financiers sur le moyen et long terme, à des fonds privés, tels que le capital investissement ou le capital développement. Des solutions alternatives se mettent actuellement en place. Rappelons parmi celles-ci la création des PEA-PME qui autorise les levées de fonds auprès des particuliers.
 
Pour faire face à des besoins de financement court terme et de trésorerie, de plus en plus d'entreprises ont recours à l'affacturage, solution flexible et actuellement plus intéressante que les financements bancaires traditionnels (escompte ou découvert autorisé).

Les risques d'impayés et fraudes sur paiement

Pour limiter les risques de fraudes sur paiement, une grande majorité d'entreprises a remplacé les traditionnels échanges de fax avec la banque par des systèmes de paiement électroniques sécurisés, fonctionnant avec des codes de validation et des signatures électroniques.

Les risques de défaillances ou de faillites sont par contre plus que jamais d'actualité au regard du contexte économique. A titre de rappel pour situer ce contexte, ce sont au total 63?452 entreprises françaises qui ont été touchées en 2013 par des défaillances, soit une augmentation de + 5,3?% par rapport à 2012 et + 0,4?% par rapport à 2009.

Face à ce type de risques, une étude des bilans des fournisseurs, complétée par une analyse et une interprétation de l'évolution des masses du bilan, des comportements de paiements est la solution de gestion des risques financiers généralement adoptée par les entreprises. Pour réaliser ces analyses, les entreprises ont la possibilité de s'appuyer sur des prestataires de l'information d'entreprises ou de faire appel à un assureur-crédit.  .

Les risques de change et de matière première

La force constante de l'euro face aux autres monnaies, y compris le dollar, a eu des incidences importantes sur la performance des entreprises. Le risque de change, est géré soit au cas par cas soit par une gestion à horizon de 12 mois.  Seulement une entreprise sur dix couvre l'ensemble de son endettement, en faisant appel à des instruments financiers comme des «swap» de taux, des « caps », « des tunnels » ou « des planchers » (les mots sont assez explicites en l'occurrence).

En synthèse, la conjoncture économique additionnée à la globalisation et à l'internationalisation rend la gestion des risques financiers de plus en plus stratégique pour les entreprises. A côté des partenaires banquiers, l'assureur-crédit est souvent un interlocuteur qui peut vous aider en tant que dirigeant à adopter une démarche préventive dans la gestion des risques financiers.
 

+ En tant que patron de TPE et PME, Groupama est à votre disposition pour :
• vous informer précisément sur vos besoins de protection pour votre entreprise ou pour vous-même
• vous proposer une solution conforme à la réglementation et adaptée à la situation de votre entreprise,
• vous aider à gérer au mieux la protection de votre entreprise
• vous conseiller sur votre propre protection sociale
 


Vous avez une question ? N'hésitez-pas à nous contacter.
Nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à vos demandes.


Cliquez ici