Dossier financement

Ratios financiers

Publié le 25/10/2006

Ratios financiers

Diagnostic des ratios utiles pour vous aider à mieux gérer votre entreprise

Définition Ratios financiers

Un ratio est un outil de gestion qui définit un rapport ou une relation entre deux grandeurs ayant une relation de cohérence ou de corrélation. 

Exprimé sous forme d'un pourcentage ou en relativité, il sert à mesurer les relations qui existent  entre les éléments du bilan, compte de résultat...

Il permet ainsi de faire des comparaisons:

  • inter-entreprises ou secteurs d'activité
  • à l'intérieur de l'entreprise: comparaison entre les produits, les périodes, les activités, les fonctions, les processus les unités de gestion, etc...

Un ratio peut être un outil de sécurité, d'alerte, une incitation à la réflexion et à l'analyse. Il illustre une information et permet de visualiser à un instant donné son évolution ou sa situation.

Il est nécessaire que son élaboration résulte de données  exprimées à une même date ou pour une même période.

Les ratios  sont regroupés dans des tableaux de bord. Une sélection rigoureuse doit être faite selon   leur utilité, leur importance, les problèmes à résoudre et l'intérêt des destinataires. 

Classification des ratios financiers

Les ratios de l'entreprise peuvent être classés en :

  • Ratios financiers rattachés à la gestion financière de l'entreprise;
  • Ratios rattachés aux autres fonctions de l'entreprise.

On se limitera ici aux ratios financiers rattachés à la gestion financière de l'entreprise, dont la classification la plus fréquente établit trois groupes principaux :

  • Ratios de structure, à partir des données du bilan;

  • Ratios de gestion, qui comparent des postes du bilan et du compte d'exploitation;

  • Ratios de rentabilité, qui définissent des rapports entre les résultats, le chiffre d'affaires ou le capital.

Ratios de structure

Caractérisant l'équilibre financier global de l'entreprise, les ratios financiers restent très appréciés par les banquiers. Ils analysent les grandes masses du bilan.

  •  Ratio d'indépendance financière =  Capitaux Propres / Capitaux Permanents

Ce ratio, qui en principe ne devrait pas être inférieur à 0,5, caractérise l'importance de l'endettement à long terme de l'entreprise.
Le montant des fonds empruntés à moyen et long terme ne doit pas excéder le montant des capitaux propres.

Dans la mesure où la rentabilité des capitaux propres est supérieure au coût des capitaux extérieurs, ces derniers ne font que conforter la rentabilité des premiers (effet de levier financier).
Le contraire, des capitaux extérieurs au coût trop élevé, ne fait que détériorer la rentabilité globale.

  • Ratio de financement de l'actif circulant =  Fond de roulement net / Actif circulant

Ce ratio indique l'importance du fonds de roulement pour l'entreprise. Un ratio trop faible expose l'entreprise à des difficultés financières, s'il est trop fort, cela signifie qu'elle immobilise des capitaux au détriment de sa rentabilité. Ce ratio dépend fortement de l'activité de l'entreprise. 

  • Ratio de liquidité générale = Actif circulant / Dettes à court terme

Le ratio de liquidité mesure la capacité de l'entreprise à respecter ses obligations financières à court terme et à survivre à des conditions économiques défavorables. Lorsque ce ratio est supérieur à 1, cela signifie qu'il existe un fond de roulement positif. Un ratio égal à 1 est généralement considéré comme insuffisant pour assurer une bonne solvabilité à court terme, l'entreprise ne disposant pratiquement d'aucune marge de sécurité. En effet, la solvabilité à court terme résulte de l'équilibre entre les flux d'actifs et des dettes, et ce flux peut être très variable durant un exercice si l'entreprise est soumise à d'importantes fluctuations saisonnières.

  • Ratio de trésorerie = Valeurs réalisables et disponibles à court terme / Dettes à court terme

Ce ratio indique la situation de trésorerie de l'entreprise. En général il est inférieur à l'unité. Son niveau est évidemment différent suivant la nature d'activité de l'entreprise, mais si la vitesse des stocks est élevée, un ratio relativement bas (voisin de 0,6 par exemple) n'est pas alarmant. C'est important pourtant que la rotation des dettes à court terme soit moins rapide que celles des valeurs réalisables et disponibles à court terme. La trop grande faiblesse de ce ratio peut indiquer une rupture prochaine de trésorerie. 

Ratios de gestion

  • Ratio de rotation des capitaux engagés =  Chiffre d'affaires HT /  Total de l'actif

Ce ratio permet d'apprécier la façon dont les dirigeants utilisent les capitaux qui leur sont confiés. Le ratio est faible(<1) dans les secteurs qui nécessitent de lourds investissements et il est généralement très fort (>1) dans le secteur des services.

  • Ratio de rotation des créances clients = Chiffre d'affaires TTC / Créances clients

Ce ratio permet de mesurer le degré de liquidité des créances clients. En bonne gestion, la rotation des créances clients ne devrait pas être moins rapide que celle des dettes fournisseurs. Afin de rendre homogènes le dénominateur et le numérateur, ce dernier est exprimé TTC.

  • Ratio de rotation des dettes fournisseurs = Achats TTC / Dettes fournisseurs

Ce ratio permet de mesurer le degré d'exigibilité des dettes fournisseurs. 

Ratios de rentabilité

La rentabilité est l'aptitude à produire un profit. Elle résulte de la comparaison entre un résultat obtenu par une action et les moyens mis en oeuvre pour l'obtenir.

  • Rentabilité = Profits / Capitaux

Le ratio de rentabilité mesure le succès d'ensemble d'une entreprise. Le profit correspond au résultat réalisé au cours d'une période, généralement un exercice :  

  • EBE, Excédent brut d'exploitation;
  • VA, Valeur ajoutée;
  • BNC, Bénéfice net comptable;
  • CAF, Capacité d'autofinancement.

Par ailleurs, certains comparent le profit non seulement par les capitaux mais aussi au chiffre d'affaires réalisé au cours d'une période ou d'un exercice. Il existe donc une gamme étendue de taux de rentabilité selon les grandeurs qui seront disposées au numérateur et au dénominateur.

  • Marge commerciale = Ventes - Achats + Variation des Stocks

On appelle marge commerciale toute différence entre un prix de vente et un coût. Du grand nombre de coûts qu'il est possible de déterminer en fonction de la nature des charges qui y sont incluses( coût d'achat, coût de production, coût variable, coût direct) découle une grande variété de marges. La marge commerciale doit permettre de faire face à tous les frais de gestion autres que les achats.

  • Ratio de marge commerciale = Marge commerciale / Chiffre d'affaires HT

Ce ratio doit se maintenir dans le temps pour un bien donné. Une forte baisse peut signifier que le stock final a été sous-évalué (ou qu'il y a eu disparition de marchandises stockées). Une hausse anormale peut résulter d'une sous-évaluation du stock initial.

Décomposition d'un ratio financier

Un ratio peut se décomposer en une chaîne de plusieurs ratios, qui, multipliés entre eux, redonnent le ratio initial. Cela permet d'affiner l'interprétation de l'évolution du ratio étudié.

Si, par exemple, pour étudier les composants du ratio a/b on souhaite introduire l'agrégat c, on aura:

a/b = (axc)/(cxb)

Le taux de rentabilité financière peut ainsi se décomposer plus simplement en:

  • Bénéfice net / Capitaux propres = (Bénéfice net / Chiffre d'affaires) x (Chiffre d'affaires / Actif) x (Actif / Capitaux propres)

Ainsi :

  • Taux de rentabilité financière = Taux de marge x Ratio de rotation de l'actif x Structure financière

Cette chaîne de ratios qui composent le taux de rentabilité financière explique par exemple comment les grandes surfaces peuvent obtenir une excellence rentabilité avec une marge faible. C'est le cas quand l'actif "tourne rapidement" (pas de créances clients, peu de stocks) par rapport au chiffre d'affaires et que les capitaux propres sont relativement faibles par rapport à l'actif ou au passif (investissement acquis en crédit-bail, crédit fournisseurs important)

Voyons l'exemple d'un supermarché  qui peut atteindre un taux de rentabilité financière de 13.8% avec un taux de marge nette (ou de profitabilité) de 1,7%.

13.8% = (1.10 /  64.83) x (64.83 / 26.31) x (26.31/ 7.81)

Taux de rentabilité financière = Taux de marge  x Ratio de rotation de l'actif x Structure financière

Attention, ces décompositions ne trouvent leur intérêt que si les ratios formant la chaîne ont eux mêmes une signification!

Pour agir, vous aurez besoin de ...
Améliorez de 5% la rentabilité de votre entreprise

Améliorez de 5% la rentabilité de votre entreprise

Plus d'infos
L'application SmallBusinessAct vous permet de gérer votre entreprise en temps réel

Gérez l'esprit libre avec l'Agenda de l'Entreprise

Gérez l'esprit libre avec l'Agenda de l'Entreprise

Plus d'infos
Toujours à jour dans vos impératifs administratifs et de gestion !

E-Parcours

E-Parcours

Plus d'infos
Comptanoo E-Parcours, le guide interactif pour vous aider à créer, à développer et à céder votre entreprise