Actualité export

BpiFrance vue par la Cour des comptes

Publié le 12/12/2016 - Modifié le 13/12/2016

BpiFrance vue par la Cour des comptes

Créée fin 2012, la banque publique d'investissement BpiFrance remplit-elle son rôle et de quelle manière ? La Cour des comptes apporte des réponses. 

Rappel de la genèse de BpiFrance

 
Opérationnelle depuis 2013, la banque publique d'investissement (BPI) est née fin 2012 par la fusion du Fonds stratégique d'investissement (FSI), d'Oséo et d'une filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).
Les Pouvoirs publics ont souhaité à l’époque que son orientation soit prioritairement axée vers le prêt aux PME.
Ce rôle est-il rempli et les ressources sont-elles bien employées ? Un rapport de la Cour des comptes est chargé de répondre à ces questions.
Différents organes d’informations ont commencé à révéler des tendances que la Cour des comptes n’a pas voulu confirmer pour l’instant.
 

Quelques « indiscrétions » un peu fâcheuses

 
Sans qu’il soit possible de dire s’il s’agit ou non de « manœuvres médiatiques », plusieurs sources ont parlé de « notes de taxi salées » ou encore de « flambées des salaires ».
Sans donner pour l’heure plus de crédit qu’il ne convient à ces « fuites » issue du rapport de la Cour des comptes, Il est permis de s’étonner que ce soient apparemment les frais de fonctionnement qui poseraient problème.
Et la réaction quasi-immédiate du Président du Comité exécutif de BpiFrance, par média interposé, arguant que ses cadres « travaillent même le week-end », ressemble davantage à une justification qu’à un argumentaire construit. Ce qui n’est pas de nature à rassurer.
 

La Cour des comptes temporise

 
De son côté, la Cour des comptes a déploré dans un communiqué de presse que « la procédure contradictoire n'était pas achevée », ajoutant qu’elle « arrêtera ses observations définitives au terme de cette procédure et au vu des réponses qui seront apportées ».
Vous avez dit pas de fumée sans feu ? A moins qu’il ne s’agisse d’un écran de fumée qui s’écarte de la  problématique de fonds : l’efficacité de BpiFrance auprès des PME ?
C’est bien sûr là-dessus que l’organisme est attendu par les dirigeants d’entreprise. C’est important pour le développement intérieur mais aussi pour l’export. En effet depuis 2013 le ministre de l’Économie et des Finances et le ministre du Commerce extérieur ont lancé le label Bpifrance Export, fruit d’un partenariat renforcé entre Bpifrance, Ubifrance et Coface. Aussi nous ne manquerons pas de vous tenir informé de la publication définitive du Rapport de la Cour des comptes.