Actualité export

Le volontariat international, une ressource possible pour soutenir vos efforts à l'export

Publié le 13/01/2014 - Modifié le 08/09/2016

Le volontariat international, une ressource possible pour soutenir vos efforts à l'export

Tous les ressortissants Français, femmes et hommes, à partir de l'âge de 16 ans, peuvent effectuer une mission de volontariat civil dans une entreprise française ayant un site implanté à l'international.

Les Volontaires Internationaux en Entreprise (VIE) sont indemnisés par l'Etat pour des missions pouvant aller de 6 à 24 mois.Qui est concerné ? Pour quelle durée ?

Peuvent se porter candidat pour un volontariat international, tous les ressortissants français et ressortissants d'un autre Etat membre de l'Union européenne ou ceux de l'Espace économique européen, âgés de plus de 18 ans et de moins de 28 ans inclus, hommes ou femmes.
La mission de volontariat civil peut durer de 6 à 24 mois.

Comment sont rémunérés les VIE ?
Le volontariat international ouvre droit à une indemnité mensuelle de base, non fiscalisée, de 700 euros environ. Dans la majeure partie des cas, elle est versée par l'Etat.
Comme pour 2013, un arrêté a fixé une indemnité mensuelle supplémentaire qui permet aux VIE de percevoir au global en 2014, une indemnité mensuelle variant, selon l'âge du volontaire et le pays d'intervention, entre 1 500 et 3 900 euros.

Pour quel cadre de mission ?
Les missions fixées entrent dans le cadre de la coopération internationale auprès d'implantations et de représentations à l'étranger d'entreprises françaises ou d'entreprises liées à ces dernières par un accord de partenariat.

Un cadre finalement assez large, au sein duquel les VIE peuvent agir en contribuant l'internalisation des savoir-faire des entreprises françaises. Selon leur profil de compétence, ils peuvent assumer des missions de prospection de nouveaux marchés, de soutien technique ou commercial aux équipes locales, de recherche de partenariats ou de réseaux de diffusion, de mise en place et gestion de structures locales.

Si vous envisagez une création ou un nouveau déploiement à l'international, le VIE peut être une ressource précieuse, financée avec le concours de l'Etat.