Actualité commerce-marketing

Le merchandising à l'ère du commerce en ligne

Publié le 10/02/2014 - Modifié le 10/02/2014

Le merchandising à l'ère du commerce en ligne

Avec la montée des achats sur Internet, faire la différence en magasin s'avère plus que jamais primordial. Une nécessité qui a transformé le marketing du point de vente, souvent appelé merchandising.

Le Point de vente : facteur de différentiation

Il est acquis que 75% des décisions d'achat sont prises en point de vente. Mais, avec l'avènement d'Internet, la différence ne se fait plus autant par le prix ou à la promotion, mais bien davantage par la présentation et la mise en valeur de l'offre.

En boutique l'art du merchandising moderne doit amener le client à toucher, tester, voire manipuler les produits. Tout le travail consiste à modifier le parcours d'achat et lui faire vivre au client une expérience gratifiante.

Le temps des boîtes en rayon est révolu
Flatter les sens pour transformer le point de vente en parcours sensoriel est la nouvelle quête des professionnels du merchandising.

Si simplicité et rapidité sont les 2 exigences du «nouveau consommateur », il faut aussi évoluer avec son temps. Et comme l'heure est au numérique, il est utile de réserver une place aux écrans, bornes et autres tablettes. Quelques questions sur un écran tactile est les réponses dirigent le client vers le profil d'offre qui lui correspond.
 

Tactile, oui… mais relationnel

Autre innovation, celle de la table interactive. Certains commerces de chaussures ou de lingerie ont ainsi introduit dans leur point de vente des tables tactiles, qui permettent aux clients d'obtenir d'un simple contact du doigt la pointure du modèle, les couleurs, les visuels et les tarifs. L'usage de la borne pour passer commande et payer directement a tendance à se généraliser.

Une limite quand même à observer : la technologie doit être judicieusement utilisée et servir d'abord la relation client. C'est la dimension relationnelle qui compte. Le client qui s'est déplacé dans un magasin doit se repérer immédiatement et trouver ce qu'il cherche ou ce qui est susceptible de lui plaire.  Le point de vente doit être pensé pour être totalement organisé pour faciliter le parcours client.

Finalement, malgré toutes ces innovations, les fondamentaux du merchandising de demain ressembleront à ceux d'hier. Simplement, les outils se mettent au diapason des nouveaux moyens de communication. Quelle pourrait être alors la forme la plus aboutie ? Un merchandising ultra-personnalisé qui ferait que le consommateur n'aurait même plus à toucher, essayer... Il serait scanné des pieds à la tête et se verrait automatiquement proposer le bon produit.

Est-ce souhaitable ? N'est-ce pas déposséder le client de son libre arbitre ? Le futur n'est jamais comme on l'imagine, heureusement…