Actualité assurance-prevention

Plafonds de Sécurité Sociale et points AGIRC 2017

Publié le 22/12/2016 - Modifié le 22/12/2016

Plafonds de Sécurité Sociale et points AGIRC 2017

Suite à la fixation des nouveaux plafonds de la Sécurité sociale, l’AGIRC vient de confirmer les cotisations minimales de retraite complémentaire pour 2017.

Les plafonds de la Sécurité sociale pour 2017

Les plafonds de sécurité sociale 2017 ont augmenté de 1,6 % par rapport à ceux applicables en 2016. Cette hausse tient compte d'une estimation du salaire moyen par tête (SMPT) en 2016.
Les plafonds de 2017 entrent en vigueur le 1er janvier 2017. Ils resteront applicables jusqu'au 31 décembre 2017.

Les nouveaux plafonds de Sécurité sociale applicables pour 2017 sont les suivants :

  • Plafond annuel (PASS) : 39 228 euros
  • Plafond trimestriel : 9 807 euros
  • Plafond mensuel (PMSS 2016) : 3 269 euros
  • Plafond hebdomadaire : 754 euros
  • Plafond journalier : 180 euros
  • Plafond horaire : 24 euros

 

Garantie minimale de points (GMP) AGIRC

Pour 2017, l’AGIRC fixe la garantie minimale de points (GMP) à 844,56 € par an (salarié à temps plein présent toute l’année), soit 70,38 € par mois en base temps plein (dont 26,71 € de part salariale et 43,67 € de part patronale).
Se basant sur le nouveau plafond annuel de la Sécurité sociale, l’AGIRC fixe pour 2017, le salaire charnière annuel en-dessous duquel la GMP intervient à 43 337,76 € (salarié à temps plein présent toute l’année), soit 3 611,48 € par mois (base temps plein).
Ce salaire charnière correspond à une assiette minimale de 4 109,76 € par an (salarié à temps plein présent toute l’année), soit 342,48 € par mois (base temps plein).

 

Rappel : à quoi servent les plafonds de la Sécurité sociale ?

Ces plafonds sont utilisés pour calculer le montant de certaines cotisations sociales sur les salaires (telles que l'assurance vieillesse ou les retraites complémentaires), de certaines prestations sociales (comme les plafonds applicables aux indemnités assurance chômage par exemple) ou encore le montant minimal d'une gratification de stage.

Pour des informations complémentaires, cliquez ici.