Actualité assurance-prevention

Assurance-crédit : une politique ambitieuse de soutien à l'export pour 2014

Publié le 27/02/2014 - Modifié le 27/02/2014

Assurance-crédit : une politique ambitieuse de soutien à l'export pour 2014

Présentée à un parterre de chefs d'entreprise et à leurs partenaires du financement, assureurs en tête, la politique d'assurance-crédit pour l'année à venir, qui prévoit les modalités d'intervention et les capacités de prise en garantie de contrats à l'exportation, se veut comme un des piliers de l'action économique internationale, aux dires des représentants du Ministère du Commerce extérieur.

Sécuriser la réalisation et le paiement des contrats export

L'assurance-crédit est un maillon essentiel au financement des contrats internationaux. La politique d'assurance-crédit définie par les Pouvoirs publics prend en compte l'analyse des risques financiers et politiques présentés par les acheteurs étrangers et les perspectives de flux d'exportations françaises vers les pays concernés. Une analyse qui se fonde sur l'expertise des services économiques de Bercy présents dans plus de 100 pays.

Avec des encours aujourd'hui supérieurs à 60 Milliards d'euros, le dispositif de l'assurance-crédit est le soutien à l'export le plus important en volume.

Un très bon bilan 2013

Avec 11,9 milliards d'euros de promesses de garantie et 7,1 milliards d'euros de contrats garantis conclus, la politique d'assurance-crédit en 2013 aura permis aux exportateurs français, dont les PME et ETI, de se développer à l'international, de participer à de grands projets, notamment dans les domaines de l'énergie et du transport, et de maintenir leur représentativité sur les marchés très concurrentiels  de l'aéronautique et du spatial pour citer les principaux.
Un succès sur lequel les Pouvoirs publics entendent construire avec une ambition encore plus large, en particulier orientée vers les pays à fort potentiel de croissance.

Ouvrir le spectre d'intervention pour 2014

En accord avec les réformes engagées par le Pacte pour la croissance, la compétitivité et l'emploi, avec de nouveaux instruments de financement à l'export, et conformément au Plan d'action pour simplifier aux PME et ETI l'accès aux soutiens financiers, la politique d'assurance crédit publique poursuit cette mise à niveau en 2014.
Pour ce faire, l'ouverture de la politique d'assurance-crédit à de nouveaux pays importateurs se poursuivra en 2014.

L'assurance-crédit s'appuie aussi largement sur la capacité d'intervention d'acteurs privés qui ont une expertise dans l'obtention de cautions ou encore dans la protection contre la fluctuation des devises.