Actualité assurance-prevention

Assurance-crédit : se prémunir contre les impayés !

Publié le 28/11/2013 - Modifié le 15/05/2013

Assurance-crédit : se prémunir contre les impayés !

La crise en est la principale cause, les cas d'impayés ne cessent d'augmenter mettant toujours plus d'entreprises en danger. Pourtant, face à cette situation, des solutions existent.

C'est la hantise de tous les chefs d'entreprise : le défaut de paiement. Pour se protéger, certains d'entre eux n'hésitent plus aujourd'hui à recourir à l'assurance-crédit. Une démarche qui certes à un coût, souvent variable d'ailleurs selon les entreprises et le profil de leurs clients, mais qui rassure. Si la créance est récupérée, elle est bien entendue reversée au client, dans le cas inverse, ce dernier est indemnisé entre 80 et 90 %.

Toutefois, même si le chiffre d'affaires des principaux acteurs du secteur évolue positivement, les entreprises qui ont recours à ce dispositif, restent minoritaires. État comme client, arbitrage budgétaire, méconnaissance du mécanisme, crainte de perdre un contrat, les raisons de ne pas y souscrire sont nombreuses. Parfois justifiées, elles sont en revanche beaucoup plus risquées si vous travaillez à l'export. Un impayé est en effet plus facile à régler en France que dans un pays situé à des milliers de kilomètres et où la législation sera différente.

Pensez-y d'autant que si le nombre de défaillances d'entreprises tend en moyenne à légèrement baisser sur un an, dans le détail, la tendance est nettement plus préoccupante pour les TPE/PME qui enregistrent respectivement une hausse de 7% et de 12%. La raison la plus importante : le défaut de paiement, responsable dans un cas sur 4 !