Projet d'entreprise

Définition : Projet d'entreprise

Rappel du cadre légal

C'est la loi Doubin, du 31 décembre 1989, relative au développement des entreprises artisanales et commerciales, qui définit le cadre contractuel d'engagement, en stipulant que « Toute personne qui met à la disposition d'une autre personne un nom commercial, une marque ou une enseigne, en exigeant d'elle un engagement d'exclusivité ou de quasi-exclusivité pour l'exercice de son activité, est tenue préalablement à la signature de tout contrat conclu dans l'intérêt commun des deux parties, de fournir à l'autre partie un document donnant des informations sincères, qui lui permettent de s'engager en connaissance de cause ».
Plus tard, le décret N°31-337 du 4 avril 1991, a fixé les informations que doit comporter tout contrat de franchise dont notamment : l'ancienneté et l'expérience de l'enseigne, l'état et les perspectives de développement du marché concerné, l'importance du réseau d'exploitants, la durée, les conditions de renouvellement, de résiliation et de cession du contrat ainsi que le champs des exclusivités. La loi a ainsi voulu protéger par un cadre précis les droits du candidat franchisé et le devoir d'information préalable du franchiseur.


Devenir franchisé : un projet d'entreprise

Opter pour la franchise est bel et bien un projet d'entreprise. C'est une démarche qui engage une vie professionnelle, avec des répercussions sur la vie privée comme sur les deniers personnels pour apporter des capitaux.
Comme pour tout projet d'entreprise, il s'agit de cerner tous les facteurs favorables ou facteurs de risque, en intégrant les aptitudes, les savoir faire, la situation personnelle, …
Il s'agit ainsi de se projeter dans un secteur d'activité, une localisation, un type de clientèle, un choix de service, … Mais aussi de clarifier les risques à prendre, les fonds propres dont on dispose, la capacité d'emprunt, et aussi la mobilité géographique que l'on est prêt à assumer.
Par delà, il s'agit de se définir des objectifs sur les 2 prochaines années, tout en envisageant des ambitions à 5 ou 10 ans.
Cette réflexion préalable ne peut pas être éludée, avant tout contact avec un franchiseur.


Les critères de choix d'un réseau

En fonction du projet défini et des points forts qui se dégagent, il s'agit de faire la bonne évaluation des réseaux de franchises.

Parmi les critères prépondérants mais non exhaustifs :

• la qualité des produits et des services vendus,
• la rentabilité des points de franchise actuels,
• l'originalité du concept,
• la qualité de la formation initiale continue proposée,
• le contrôle du respect du savoir-faire,
• la communication interne/externe dans le réseau,
• le soutien en animation des franchisés,
• la capacité d'innovation par rapport au marché,
• etc.

Avant de contacter les réseaux sélectionnés, il est recommandé de faire un peu d'investigation préalable. Presse spécialisée, salons professionnels, entretien avec des franchisés, un expert-comptable … sont autant de sources d'information à activer.


Etude financière et potentiel marché

Même si le franchiseur est apporteur de données et d'études, il est indiqué de mener une étude locale dans la zone de chalandise estimée par rapport à un point de vente.
Comme pour toute création d'activité, il s'agit aussi de faire une étude financière avec un compte d'exploitation prévisionnel qui intègre tous les besoins et ressources, de préférence avec l'aide de l'expert-comptable.

Vous l'aurez compris, le parcours pour devenir franchisé n'est pas moins complexe que celui du créateur d'entreprise, même si l'apport des 3 piliers du franchiseur que sont la notoriété, le savoir faire et l'assistance peut faire penser autrement. Du moins avant d'approfondir.


A LIRE AUSSI :

Devenir franchisé : quel financement ?

Services à la personne : opportunités d'un marché d'avenir

Retrouvez tous les contenus pour le tag : Projet d'entreprise
Présenter son entreprise à un investisseur
L’Observatoire des fonds de prêt à l’économie (OFPE) et le MEDEF viennent de co-éditer un guide pour aider l’entrepreneur à convaincre un financeur.
Evaluer la valeur patrimoniale d'une entreprise, pourquoi et comment ?
<p> La valorisation patrimoniale des entreprises ne vaut pas seulement en cas de projet de cession : &agrave; tout moment il est bon de savoir appr&eacute;cier ce qui fait sa valeur.</p>
Le succès du Volontariat International en Entreprise
<p> Aujourd&rsquo;hui, 9 000 V.I.E. sont en poste, au service de 6 200 entreprises fran&ccedil;aises implant&eacute;es dans 132 pays. Les raisons d&rsquo;un succ&egrave;s qui va grandissant.</p>
Loi Macron : à retenir pour les entrepreneurs
Le texte pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, appelé « loi Macron » a été publié en août. Impacts sur les TPE-PME en 2016.
Comment concilier optimisation des revenus et fiscalité ?
Pour un entrepreneur non salarié, c’est une question qui se pose périodiquement, notamment en période de clôture d’exercice. Quelques rappels utiles.
Big data et données utiles, …
Le big data, ce volume de données que les entreprises génèrent, reçoivent et émettent, est désormais un phénomène identifié. Comment structurer ces données ?
A propos de la prévoyance collective en entreprise
L’assurance prévoyance collective des salariés vise à couvrir les risques lourds comme le décès, l’invalidité ou l’arrêt de travail.
Cession d'entreprise : se préparer aux enjeux
Céder son entreprise nécessite d'anticiper les conséquences autant sur le plan personnel du cédant que sur le plan de la pérennité de l'entreprise.
Assurances et responsabilités pour les entreprises
Souvent on parle de multirisque professionnelle pour désigner le contrat de couverture d'une entreprise : quels sont tous les risques à considérer ?
Comment protéger l'entreprise de l'absence d'un homme-clé ?
Chaque entreprise a un ou des collaborateurs qui sont des rouages essentiels du bon fonctionnement. La garantie homme-clé sert à prévenir leur absence.
A propos de la valorisation comparative des entreprises
La méthode de valorisation comparative, aussi dite méthode des barèmes, consiste à comparer avec des transactions visant d’autres entreprises au profil proche.
Loi de financement Sécurité sociale, les rappels de  2014
<p> Dans la suite du projet de loi de finances rectificatives (PLFR), ce projet de loi vise &agrave; mobiliser de nouveaux moyens pour l&#39;emploi et la relance de la croissance.</p>
Protégez votre entreprise du cambriolage
44% des cambriolages visent des locaux professionnels, et comme on en d&eacute;nombre pr&egrave;s de 1 000 par jour en France, faites le calcul&hellip; Et qui dit cambriolage dit risque sur la poursuite de l&#39;activit&eacute;, baisse potentielle de chiffres d&#39;affaires, disparition de stocks ou de l&#39;outil de production&hellip; Mais des solutions existent.
CV mensongers : les conséquences pour les entreprises
O&ugrave; s&#39;arr&ecirc;te la mise en valeur et o&ugrave; commence le mensonge des CV ? Lorsque la ligne jaune est franchie, quelles cons&eacute;quences pour l&#39;entreprise, pour le candidat ?
Règlement intérieur d'entreprise : attention à la rédaction
Le Code du travail rend obligatoire un règlement intérieur pour les entreprises employant au moins 20 salariés. Un document qu'il faut appréhender avec soin.
Réunions en entreprise : la chasse au gaspi est déclarée !
Les réunions, vectrices de cohérence et de cohésion oui, mais consommatrices de temps donc d'argent : coup de projecteur sur les démarches de rationalisation.
Exporter aux USA
S'installer aux Etats-Unis est une course d'obstacles pour les entreprises françaises, avec bien des écueils à surmonter. Panorama des difficultés et démarches.
Nouveaux taux de TVA au 1er Janvier 2014 : il est important d'anticiper
Au 1er janvier 2014, le taux de TVA dit « normal » passera de 19,6% à 20% ; le taux intermédiaire de 7% à 10%. Le taux réduit devrait être maintenu à 5,5%. Des modifications dont l'impact ne se mesure pas simplement au bas de vos factures. Quelques rappels utiles.
Contre les impayés : n'oubliez pas l'assurance crédit !
La crise en est la principale cause des cas d'impayés qui se multiplient. Cette situation est un facteur déclenchant qui met toujours plus d'entreprises en danger. Pourtant, pour pallier à cette situation, des solutions existent.
Commande publique : Innover pour une refonte de ses grands principes
Il convient d'innover et de faire évoluer les relations entre l'Etat et les collectivités locales, en tant que Clients donneurs d'ordres et les entreprises, et plus particulièrement les TPE/PME françaises qui ne s'impliquent pas assez auprès de ces « clients » potentiels.