Protection sociale

Définition : Protection sociale

Ces protections complémentaires améliorent votre couverture que ce soit avec la mutuelle santé, une retraite complémentaire ou des garanties de prévoyance.

Pourquoi souscrire un contrat de prévoyance Madelin ?

Que vous soyez artisan, commerçant, professionnel libéral ou auto-entrepreneur vous ne bénéficiez pas de la même protection sociale que les salariés. Votre couverture de base varie selon votre catégorie socio-professionnelle, mais elle est toujours insuffisante.
Souscrire un contrat d'assurance prévoyance est une sécurité contre les coups durs : arrêt de travail, invalidité ou pire…

Les différents types de prévoyance

Il est possible de souscrire des garanties couvrant l'arrêt de travail et l'incapacité temporaire de travail, avec des versements d'indemnités journalières sur une durée maximale de 3 ans. Concernant l'invalidité, la couverture intervient pour un taux d'invalidité de l'assuré établi entre 33% et 66%.
La garantie décès enfin, prévoit le versement d'une indemnité aux bénéficiaires désignés par l'assuré. Il s'agit généralement d'une rente temporaire, accordée pour une durée de cinq à quinze ans.

Fonctionnement et cotisations

Vous pouvez choisir entre 2 types de fonctionnement : soit les cotisations sont établies selon votre âge au moment de la souscription, soit elles sont fixées indépendamment de votre âge. Dans le premier cas de figure, le coût est ensuite révisé régulièrement, tous les ans ou tous les 5 ans.
La première option est plus avantageuse si vous souscrivez jeune, cependant la deuxième option est plus avantageuse dans la durée.
Chaque année, ces cotisations sont déductibles de vos BIC ou BNC et vous font ainsi économiser des impôts tout en améliorant votre protection sociale.

Pour organiser votre protection sociale complémentaire de manière optimale en fonction de votre situation personnelle et économiser des impôts, votre Conseiller en assurance et prévoyance pourra vous donner un avis éclairé.

Retrouvez tous les contenus pour le tag : Protection sociale
Le financement de la protection sociale : enjeux et devenir
<p> En d&eacute;ficit chronique, la protection sociale repr&eacute;sente 34,3% du PIB fran&ccedil;ais, soit le ratio le plus &eacute;lev&eacute; au sein de l&rsquo;Union Europ&eacute;enne.</p>
La protection sociale des Travailleurs Non Salariés (TNS) : tout savoir
<p> A c&ocirc;t&eacute; de la couverture du r&eacute;gime social des ind&eacute;pendants (RSI), les travailleurs non salari&eacute;s (TNS) ont la possibilit&eacute; de souscrire des protections compl&eacute;mentaires.</p>
Protection sociale : la délicate question de l’individualisation
<p> Entre principe de solidarit&eacute; et individualisation des parcours professionnels, la protection sociale pose quelques questions. Focus sur les enjeux.</p>
Couverture sociale : faut-il « surfer » sur l’ANI ?
Avec l’ANI et les réformes santé, l’entreprise a gagné une part de légitimité dans la participation à la protection sociale de ses salariés. Si on allait plus loin ?
Couverture sociale : faut-il « surfer » sur l’ANI ?
<p> Avec l&rsquo;ANI et les r&eacute;formes sant&eacute;, l&rsquo;entreprise a gagn&eacute; une part de l&eacute;gitimit&eacute; dans la participation &agrave; la protection sociale de ses salari&eacute;s. Si on allait plus loin ?</p>
CSG, CRDS, … à quoi servent ces taxes ?
Dans le financement de la protection sociale, les taxes et contributions, dont la CSG et la CRDS, contribuent à hauteur de 25%. Compléments d'info.
Comment se finance la protection sociale en France ?
Réforme de l'ANI, réformes à venir de la retraite, … la protection sociale est plus que jamais au cœur de l'actualité. Focus sur les moyens de financement.
Conjoint dirigeant : différents statuts sont possibles
Collaborateur, associé ou salarié : pour être actif dans l'entreprise, le conjoint dirigeant a le choix parmi ces 3 statuts, en fonction de situations à analyser.
Dirigeant, quelle protection sociale pour votre moitié ?
Si vous êtes dirigeant d’entreprise, votre conjoint (marié, pacsé ou concubin) ne peut travailler avec vous sans être collaborateur, salarié ou associé.
Contrats Madelin : en cas de coup dur et pour faire des économies d'impôt
Votée il y a 20 ans, la loi Madelin garde tout son intérêt aujourd'hui. Si vous êtes travailleur non salarié, elle vous permet de souscrire des contrats pour compléter votre protection sociale de base.
Protection sociale pour tous les salariés obligatoire à partir de janvier 2016 : un débat parlementaire tendu qui ne doit pas masquer le pouvoir de décision des entreprises
Inscrit dans les tablettes du législateur depuis janvier 2013, avec l’Accord National Interprofessionnel (ANI), le principe de la complémentaire santé obligatoire pour tous les salariés dès le premier janvier 2016, ne cesse de créer des remous.
Loi sur la sécurisation de l'emploi : une entrée en vigueur progressive mais rapide
Le législateur a voulu marquer la rupture avec l'existant en décrétant une entrée en vigueur immédiate pour des mesures phare comme les accords de maintien de l'emploi, la mobilité volontaire sécurisée ou encore la mobilité interne.
Les 2 préoccupations majeures et actuelles des Travailleurs Non-Salariés
Indépendants et gérants majoritaires de TPE, attention vos besoins sont identiques à ceux des salariés mais vos régimes respectifs de protection sociale affichent chacun leurs spécificités. C'est à vous d'effectuer les démarches nécessaires pour vous assurer correctement.