Droit Individuel à la Formation (DIF)

Définition : Droit Individuel à la Formation (DIF)

Il existait depuis 1971 le Plan de Formation, annuel et obligatoire dans toutes les entreprises.
Il doit présenter et faire le bilan des actions de formation proposées par l'employeur.
Les élus du CE (ou les DP dans les entreprises de moins de 50 salariés) doivent en être saisis préalablement à sa transmission, elle aussi obligatoire, à l'inspection du travail.
Déjà ce Plan pouvait reprendre des demandes individuelles de salariés, que l'employeur, en quelque sorte, reprenait à son compte.
Ce Plan était financé par une contribution minimale patronale. Une partie de cette cotisation devait servir, directement ou indirectement par l'intermédiaire de fonds d'assurance formation à financer des demandes de formation individuelles non prises en charge par l'entreprise (les CIF).
Le DIF est le résultat d'un accord patronats-syndicats de 2003, généralisé par une loi de 2004.
Le cœur du dispositif est qu'en plus du CIF, chaque salarié a droit, avec accord de l'entreprise, à 20 heures par an pour une formation de son choix.
En cas de refus de l'employeur 2 années de suite, la demande du salarié redevient prioritaire en CIF et imputée à la contribution de l'entreprise à l'organisme qui le gère.
Au total, une entreprise doit consacrer au minimum 1.6 % de la masse salariale à la formation professionnelle dont 0.20 % pour le CIF et 0.50 % pour le DIF.
Dans les entreprises de moins de 10 à 20 salariés c'est 1.15 % au total et 0.15 % pour la professionnalisation et le DIF.
Dans les moins de 10, c'est le même taux pour le DIF mais avec une contribution totale limitée à 0.55 %.
Tout cela se gérant, la plupart du temps avec les organismes de collecte de ces contributions qui s'appellent des OPARCA.
Enfin, il faut toujours se rappeler qu'en termes de formation professionnelle, ces montants de contribution sont des minima qu'on peut toujours augmenter, par voie d'accords d'entreprise ou de branche professionnelle (CC).
Par contre, s'agissant d'une taxe libératoire dont il faut prouver la bonne utilisation, s'ils ne sont pas atteints, il faudra payer la différence au Trésor.
De nombreuses informations dans les fiches pratiques souvent très bien faites du Ministère du Travail

Retrouvez tous les contenus pour le tag : Droit Individuel à la Formation (DIF)
Le Droit Individuel à la Formation reste peu utilisé par les salariés
Seuls 13 % des salariés utilisent ce droit, qui permet à tout salarié d'acquérir un crédit d'heures de formation chaque année.
Portabilité du DIF : précisions ministérielles en cas de pluralité de CDD
Pour le Ministre du Travail, un salarié sous CDD acquiert des droits à DIF à l'issue d'une ancienneté de 4 mois consécutifs ou non acquise « dans la même entreprise ». Et l'employeur doit indiquer sur le certificat de travail uniquement les droits à DIF acquis dans cette entreprise.
Formation : 3 salariés sur 10 ne se forment jamais, pourquoi ?
C'est ce qu'a voulu mieux comprendre Kelformation, portail d'information sur la formation initiale et continue.
Peut-on demander à utiliser des droits DIF pendant un préavis ?
Rappel : le Droit Individuel à la Formation est un crédit d'heures utilisable à la demande du salarié, employé en CDI depuis plus d'un an (4 mois dans les 12 précédents pour les CDD), pour sa formation.
Formation professionnelle : 2 milliards versés par les entreprises en 2008
En effet, les Organismes Paritaires Collecteurs Agrées ont reçu ce versement de la part de plus de 1.5 million d'entreprises.
Portabilité du DIF : démarches auprès du Pôle Emploi
Le demandeur d'emploi doit passer par Pôle Emploi pour demander la portabilité du Droit Individuel à la Formation
Formation : les obligations de l'employeur
La formation professionnelle est un vecteur de développement non négligeable, tant pour le salarié que pour l'entreprise, mais elle est aussi assortie d'obligations réciproques.
TPE et formation
Souvent négligée par l'entreprise, la formation offre au dirigeant de TPE une opportunité de développer ses compétences et d'élargir ses champs de décision
Le Droit Individuel à la Formation (DIF)
Les principales remarques sur le droit individuel à la formation.